Sièges autos – Norme des sièges autos (Normes R44/04 et phase 2 de la réglementation R129)-Tout ce que vous devez savoir à leur sujet

Un siège auto est certainement l’un des éléments les plus importants du trousseau d’un enfant.

Sa fonction est de protéger l’enfant lorsqu’il voyage en voiture jusqu’à ce qu’il puisse utiliser en toute sécurité la ceinture de sécurité à trois points.

Le choix d’un siège auto vous attends et vous ne savez pas comment choisir le meilleur produit pour votre bambin?

Dans cet article, vous apprendrez tout – nous répondrons de manière complète à toutes vos questions.

Comment choisir un siège auto?

Contrairement aux apparences, la décision d’acheter un siège auto n’est pas du tout facile.

Cela est dû au fait que les sièges auto sont divisés en différents types ainsi qu’en catégories d’âge et de poids.

En outre, certains produits diffèrent par le type de fixation (système ISOFIX, montage sur les ceintures de voiture).

De plus, tout en découvrant les produits disponibles sur le marché, des termes tels que ADAC, Stiftung Warentest, ÖAMTC ou RWF apparaissent.

Nous sommes bien conscients qu’il est difficile pour les parents

– en particulier ceux qui deviennent parents pour la première fois

– de filtrer toutes ces informations.

C’est pourquoi nous avons créé ce guide.

IL ÉVOLUE AVEC VOTRE ENFANT

SÉCURITÉ

Jusqu’à quand utiliser le siège auto?

Les sièges auto doivent être utilisés jusqu’à ce que l’enfant mesure 135 cm.

Ce n’est qu’alors que l’enfant peut voyager sur la banquette arrière de la voiture, attaché avec les ceintures de sécurité.

Les enfants plus âgés ne peuvent voyager sur le siège du passager avant qu’après avoir atteint une hauteur de 150 cm.

Le transport d’enfants qui n’ont pas atteint les limites de hauteur indiquées sans siège auto, est passible d’une amende, sans compter que cela est dangereux et peut se terminer par une tragédie lors d’une collision.

N’oubliez pas que vous ne devez absolument pas utiliser de sièges auto accidentés.

Même en cas de défaut mineur, le siège auto doit être remplacé immédiatement.

Lors d’une collusion, il doit être signalé dans le rapport de police, qu’il y avait un siège auto dans la voiture.

Selon le type d’assurance, ainsi que la garantie du fabricant, les sièges auto accidentés sont généralement remplacés par des neufs.

Catégories d’âge:
Qu’est-ce qu’elle signifient et pourquoi sont-elles aussi importantes?

La sécurité du bébé sur la route dépend largement du fait si le siège-auto est ajusté au poids et à la taille du petit passager. 
Le critère d’âge permet parfois de préciser à quel enfant est destiné le siège, mais le critère du groupe de poids doit être le premier à être pris en compte par le parent.

Les sièges-auto pour enfants ont les groupes de poids suivants :

  • 0-13 kg – destinés aux nouveau-nés et aux nourrissons,
  • 0-25 kg – ils sont bien adaptés aux nouveau-nés et aux nourrissons en terme de sécurité, mais les fonctionnalités de ces sièges-auto permettent de les ajuster au poids et à la taille des bébés plus grands. Parfaits pour les parents qui cherchent des solutions pour des années,
  • 0-36 kg – ils sont idéals pour commencer (pour les nouveau-nés et les nourrissons), utiles pendant des années, grâce au fait qu’ils grandissent avec l’enfant. Une fois réglés et modifiés, les sièges sont adaptés aux enfants plus âgés,
  • 9-36 kg – pour les petits voyageurs et ceux qui auront déjà un peu grandi,
  • 15-36 kg – les sièges-auto pour les plus grands explorateurs.

Comment installer un siège auto?

Une fois que vous savez quel siège auto vous achèterez à votre enfant et que vous êtes sûr qu’il s’adaptera à la banquette arrière de votre voiture, pensez à la méthode d’installation.

Comment allez-vous installer le siège auto dans la voiture?

  • ● Sur les ceintures de sécurité de voiture à trois points,
  • ● en utilisant les attaches inférieures ISOFIX et la ceinture TOP TETHER.

Montage sur les ceintures de voiture

Malgré la popularité croissante du système ISOFIX, le montage sur les ceintures de voiture à trois points est toujours populaire.

La raison est simple: toutes les voitures ne possèdent pas le système ISOFIX.

Ce n’est qu’en 1999 qu’ISOFIX a été établi comme norme dans les voitures.

De plus, les sièges auto qui ne peuvent être montés que sur des ceintures sont moins chers.

Cependant, il est nécessaire de porter une attention particulière au serrage, au guidage et à la fixation corrects des ceintures de sécurité

– ici, il est plus facile de faire des erreurs dans l’installation du siège auto!

Les sièges auto doivent être utilisés jusqu’à ce que l’enfant mesure 135 cm.

Ce n’est qu’alors que l’enfant peut voyager sur la banquette arrière de la voiture, attaché avec les ceintures de sécurité.

Les enfants plus âgés ne peuvent voyager sur le siège du passager avant qu’après avoir atteint une hauteur de 150 cm.

Le transport d’enfants qui n’ont pas atteint les limites de hauteur indiquées sans siège auto, est passible d’une amende, sans compter que cela est dangereux et peut se terminer par une tragédie lors d’une collision.

ISOFIX – qu’est-ce ?

ISOFIX est un système spécial permettant de fixer le siège auto rapidement et rigidement.

Deux anneaux sont situées entre l’assise du siège et le dossier du siège de la voiture, tandis que les deux crochets sont fixés à la base du siège auto.

Le siège auto possède des attaches spéciales ISOFIX qui s’accrochent aux fixations se trouvant entre le siège et le dossier de la banquette.

En choisissant le siège, vérifiez absolument si votre voiture possède les attaches nécessaires.

Dans les modèles fabriqués après 2013, elles sont inclues en version standard, mais les voitures plus anciennes peuvent en être dépourvues.

ISOFIX est avant tout salué pour sa plus grande sécurité et pour sa commodité.

Les sièges auto fixés ainsi sont attachés plus rigidement.

Les sièges avec fixations ISOFIX ont également des indicateurs qui informent de l’installation correcte du siège, ce qui garantit qu’il a été bien fixé.

Ils sont aussi plus faciles à installer et à fixer à une autre voiture – bien sûr, si elle est aussi équipée des fixations requises.

La ceinture TOP TETHER – qu’est-ce ?

C’est une ceinture spéciale qui est montée à une des extrémités du siège auto, l’autre extrémité se fixe à la voiture.

Une option qui augmente encore la sécurité est la ceinture TOP TETHER qui relie la partie arrière du siège auto avec le point de fixation inclus à la voiture.

La fonction de la ceinture TOP TETHER est de réduire les mouvements du siège auto autour de l’axe des fixations ISOFIX au moment d’un accident.

Comme dans le cas du système ISOFIX, dans les modèles fabriqués après 2013, le point d’ancrage mentionné est en standard, mais les voitures plus anciennes peuvent ne pas l’avoir.

Par conséquent, avant de décider de l’achat, assurez-vous si vous pourrez utiliser cette option.

Transport en position dos à la route
qu’est ce que le RWF? (dos route)
Les sièges auto RWF sont-ils plus sécurisés ?

Il nous reste encore à déchiffrer une dernière appellation de consonance étrangère.

Le RWF. Ce n’est rien d’autre que l’abréviation de « rearward-facing », c’est-à-dire « dos à la route », ce qui désigne une position du siège auto pour enfant dans la voiture.

Pourquoi est-ce important ?

Il s’avère que rouler dos à la route offre à l’enfant une sécurité jusqu’à cinq fois supérieure que la conduite face à la route !

Les tests menés à l’institut VTI ont prouvé que les sièges auto RWF ont un risque de blessure réduit de 92 % en cas de collision.

Selon l’homologation ECE R44, les enfants pesant moins de 9 kg doivent être transportés de cette manière et, selon la norme i‑Size, les bébés de moins de 15 mois.

Nous ne devons pas décider tout de suite de transporter le bébé uniquement face à la route ou uniquement dos à la route.

Sur le marché, il y a aussi des sièges auto adaptés à être fixés dans les deux sens.

Vous en trouverez même qui permettent de retourner le siège auto grâce à un support spécial.

C’est une option très pratique – à considérer absolument ! – grâce à elle, vous mettrez plus facilement l’enfant dans le siège auto et vous changerez son orientation par rapport au sens de la route.

Certificats des sièges auto – tests de collision

Les aspects précités sont extrêmement importants – si nous ne les prenons pas en considération, nous ne serons pas satisfaits de notre choix.

Mais il y a quelque chose de bien plus important – la sécurité.

Tous les sièges auto ne nous donnent pas la même garantie de protection du bébé lors d’un accident.

Il existe de nombreuses institutions qui soumettent les sièges auto à des tests de collision spéciaux.

Grâce à leurs résultats, nous savons comment ils se comportent au moment d’une collision.
Les organismes de tests n’informent pas les fabricants que leur produit a été qualifié pour des tests.

Les fabricants ne peuvent pas non plus demander que leurs produits soient testés.

Il s’agit d’assurer l’indépendance et une plus grande crédibilité de ces institutions prestigieuses.

Fait intéressant, les tests de sièges d’auto ne sont effectués qu’une seule fois, en coopération avec plusieurs institutions.

Ce n’est qu’après que chacun des organisateurs les publie à sa manière, en donnant sa propre appréciation.

Grâce à cela, les institutions susmentionnées sont indépendantes et fiables

Les différents organismes européens

ADAC

Le plus célèbre et le plus prestigieux est le test allemand ADAC qui pointe le comportement des sièges auto lors d’un choc, ainsi que la stabilité de la fixationla facilité de montagela quantité d’espace pour l’enfantle poids et, même, l’absence de substances nuisibles dans les matières utilisées.

Les tests ADAC sont réputés comme les plus rigoureux, leur résultat est donc considéré comme l’information la plus importante sur la qualité et la sécurité d’un siège auto.

Les sièges auto testés reçoivent des points :
le score 1.0-1.5 est la note la plus élevée, et 4.6-5.5 – la plus basse.

Stiftung Warentest

Stiftung Warentest, en coopération avec l’ADAC, effectue des tests complexes, y compris des crash-tests.

Stiftung Warentest est une institution un peu moins populaire en Pologne qui teste les sièges pour enfants.

Mais en Allemagne, presque ⅓ des acheteurs suivent ses indications et pas moins de 93% des Allemands adultes connait cette institution[i].

Stiftung Warentest évalue la sécurité générale, mais aussi les aspects tels que la facilité d’utilisation du siège auto, la présence de substances nocives et l’ergonomie.

ÖAMTAC

C’est un club automobile, moto et touristique autrichien.

Il est également connu sous le nom français TCAMA (Touring Club automobile et moto d’Autriche)

c’est le plus grand club automobile d’Autriche et le septième plus grand au monde.

Il s’agit d’une version sœur de l’institut allemand ADAC.

L’ÖAMTC teste également les sièges auto

– il vérifie principalement la sécurité, la facilité d’utilisation, l’ergonomie et la teneur en substances nocives.

En outre, l’ÖAMTC effectue, en accord avec les institutions susmentionnées, des tests de teneur en substances nocives dans les produits.

TASS INTERNATIONAL

TASS INTERNATIONAL est l’une des principales organisations mondiales avec des spécialistes dans plus de 11 pays.

Elle a son siège aux Pays-Bas et y effectue des crash-tests spécialisés.

Elle dispose de plusieurs laboratoires.

Dans le cas des sièges auto, elle se spécialise dans la réalisation de crash tests.

De plus, la sécurité des matériaux est contrôlée par les laboratoires INTERTEK renommés.

Ils possèdent aussi le certificat d’approbation ECE R44.04.

Sièges auto – choisissez-les avec soin!

Vous savez déjà,

Comment choisir un siège auto,

Combien de temps l’utiliser,

Comment l’installer,

Et vous connaissez les termes de base tels que RWF, TOP TETHER et ISOFIX.

Vous savez ce que sont les certificats ADAC et ce que vous devez particulièrement prendre en compte lors du choix d’un siège auto.

Veuillez noter que la décision du choix d’un siège auto est de la plus haute importance du point de vue de la sécurité.

Par conséquent, il ne vaut pas la peine de rechercher des compromis et des demi-mesures dans ce cas.
Un bon siège auto certifié peut sauver la santé et la vie de votre enfant!

Quelles normes pour les sièges auto ?

De plus en plus performant en matière de sécurité et de confort, le siège auto pour enfant doit également respecter certaines normes légales pour assurer la protection des jeunes passagers.

Quelles sont-elles ? Comment évoluent-elles avec le temps ?

ECE R44/04, une norme européenne qui évolue avec le temps et la législation

La norme ECE R44/04 fait référence à un texte européen applicable en Europe pour adapter l’habitacle de la voiture aux enfants de moins de dix ans ou mesurant moins de 135 cm.

Entré en vigueur depuis 1992, il n’a cessé d’évoluer au fil des différentes législations et innovations en matière de sécurité routière.

Il entre en ligne de compte pour l’homologation des sièges auto vendus sur le sol européen, mais s’adresse aussi aux fabricants de voitures.

En fonction du poids de l’enfant, on dénombre cinq catégories de sièges, du groupe 0 au groupe 3.

Norme des sièges auto (Normes R44/04 et phase 2 de la réglementation R129)

En 2017, la législation concernant les normes sécuritaires pour les siège auto a évolué. 

Pour garantir au mieux la sécurité de nos chères têtes blondes, les gouvernements européens, en association avec les industriels et les organismes consuméristes ont modifié la réglementation en vigueur. 

Quels sont ces changements ? 

La norme R44/04 : La fin des rehausseurs sans dossier pour les enfants de moins de 125 cm

ATTENTION
Depuis janvier 2017, tous les enfants de moins de 125 cm ne sont plus autorisés à être transportés dans un siège auto (fessier) qui ne possède pas de dossier. 

Les simples rehausseurs (fessier) ne sont donc plus recommandés.

Il a été jugé que l’enfant de plus de 15 kg pour un peu plus d’un mètre n’est pas assez protégé lorsqu’il est simplement assis sur un rehausseur (fessier). 

On vous conseille donc d’utiliser un siège auto avec dossier jusqu’à que votre dernier dépasse les 125 cm ou pèse plus de 22 kg.

Les sièges auto avec dossier permettent un bien meilleur passage de la ceinture de sécurité au niveau des épaules. 

La protection en cas de choc latéral est également bien plus réduite sur un simple rehausseur (fessier)

Il est possible de trouver encore des rehausseurs pour jeunes enfants sur le marché, mais ce ne sera le cas que pour un temps relativement limité.

Fin 2018, on ne trouvera plus ce type de siège auto pour les enfants en dessous de 125 cm.

La norme R129 : Phase 2

R129 est une norme récente en matière de sièges auto, qui concerne l’ensemble de la législation Européenne. 

Elle se développe en 3 phases, dont la première a débuté en juillet 2013. 

Elle régule les sièges auto pour les enfants de la naissance jusqu’à 105 cm.

La deuxième phase a débuté a l’été 2017 et elle a un impact important sur les sièges auto pour les enfants au-delà de 100 cm. 

Cette norme consiste en des tests et des critères qui se sont nettement durcis par rapport à l’ancienne réglementation. 

Désormais, les nouveaux crashs tests se font avec des mannequins plus techniques et perfectionnés qui offrent des résultats réellement très proches d’un véritable accident. 

On note également que les impacts latéraux sont devenus obligatoires dans les tests réglementaires.

La nouvelle norme voit également le passage de la classification au centimètre, et non plus au kilogramme. 

C’était déjà le cas pour les sièges auto destinés aux enfants mesurant moins de 100 cm, et ce sera désormais aussi le cas pour les sièges auto plus grands. 

Cette modification de la classification intervient après que les spécialistes aient compris que les parents se souviennent plus facilement de la taille, que du poids de leurs enfants. 

Ainsi, ils choisiront avec plus de certitude le siège le mieux adapté à leur enfant.

La nouvelle réglementation impose aussi aux fabricants une amélioration de la compatibilité des sièges avec les automobiles récentes. 

Les concepteurs de sièges auto se sont mis d’accord avec les constructeurs automobiles pour fournir des systèmes de fixation de plus en plus sécurisés et simple d’utilisation.

Le système ISOFIX reste cependant une simple option pour les sièges auto pour enfants compris entre 100 et 150 cm.

Une fin de la norme R44/04 ?

Après la phase 2 de la réglementation R129, la législation R44/04 n’est pas obsolète pour autant. 

Les deux normes seront toujours en vente pendant plusieurs années, et de ce fait, les consommateurs pourront choisir d’utiliser ou non la norme européenne la plus récente.

La norme R129-02 n’autorisera cependant pas la vente de rehausseur sans dossier, et de ce fait, tous les sièges auto agréant à cette réglementation devront être munis d’un dossier. 

Les sièges conservant la réglementation R44/04 conserveront encore quelque temps la possibilité de ne pas avoir de dossier pour les sièges auto d’enfant au-delà de 125 cm.

Enfin, ça ne change pas, la réglementation oblige les parents d’un enfant de moins de 135 cm à l’installer dans un siège auto. 

Au-dessus de cette taille, il pourra s’asseoir comme un adulte directement sur le siège de la voiture.

Quelle est la différence entre la norme ECE R44 et la norme R129 ? 

La norme R129 a été introduite en 2013 pour rendre le transport des bébés et des enfants encore plus sûr.

Elle est plus récente que la norme ECE R44 et repose sur des tests plus détaillés pour une meilleure protection de la tête et du cou. 

Les lois actuelles sur les sièges auto pour enfants stipulent qu’il est légal d’utiliser un siège auto R44/04 ou R129.

Un siège auto R44 reste sûr, mais sachez que la norme R44 sera progressivement abandonnée.  

Une troisième étape est prévue, et chacune d’entre elles vise à apporter davantage de précisions et de cohérence pour les sièges bébé, les rehausseurs ou tout autre modèle de sièges pour voiture.

Qu’est-ce que l’i-Size ?

Choisir un siège-auto pour son enfant n’est pas chose aisée…

Encore moins lorsque l’on tombe constamment nez à nez avec des termes farfelus comme « i-Size » ou encore « IsoFix ».

L’i-Size, c’est quoi ?

L’i-Size est une norme de sécurité européenne pour les sièges-autos.

Entrée en vigueur en juillet 2013, elle fait partie de la régulation ECE R129.

Elle est un gage de sécurité supplémentaire dans la voiture.

i-Size ou IsoFix ?

L’i-Size est une norme de sécurité.

Afin de répondre à cette norme, les sièges-autos i-Size doivent passer des tests de sécurité supplémentaires.

Vous retrouverez, sur la plupart des sièges-autos i-Size, des attaches IsoFix spéciales permettant d’installer correctement le siège dans la voiture.

Grâce à ce système, le risque de mal installer le siège-auto est réduit et votre enfant est donc davantage en sécurité.

L’IsoFix est simplement un mode de fixation du siège-auto dans la voiture.

Pour l’installer, il suffit d’insérer les deux attaches IsoFix dans les points d’ancrages prévus à cet effet dans la voiture.

En règle générale, toutes les voitures modernes sont équipées de ces encoches.

Si vous n’êtes pas certain que votre véhicule en soit pourvu, jetez un œil au mode d’emploi de votre voiture.

Caractéristiques de l’i-Size

Les sièges-autos qui répondent à la norme i-Size présentent 4 caractéristiques principales :

1) La réussite de crash tests pour les impacts latéraux ;

2) L’orientation du siège dos à la route obligatoire jusqu’aux 15 mois de Bébé.
C’est l’orientation la plus sûre pour votre enfant !
Certains sièges offrent aussi la possibilité d’être orientés de cette façon jusqu’aux 105 cm de Bébé ;

3) La présence et l’utilisation nécessaires des attaches IsoFix.
Ce système réduit le risque de mal fixer le siège-auto dans la voiture ;

4) Leur classification en fonction de la taille de l’enfant et non plus du poids.

 Astuce : si vous ne connaissez pas la taille de votre enfant, référez-vous à sa taille de vêtement.

i-Size obligatoire ?

Même si de plus en plus de sièges-autos sont classifiés i-Size, la norme n’est pas encore obligatoire.

L’ancienne norme « R44/04 » et sa classification en groupes sont toujours d’actualité.

Pas de panique donc, si votre siège-auto n’est pas i-Size.

Une base i-Size ?

Certains sièges-autos répondent à la norme i-Size uniquement lorsqu’ils sont installés avec une base (incluse ou disponible séparément).

Quel siège-auto i-Size choisir ?

Entre eux, les sièges-autos i-Size se distinguent par :

  • La présence d’un système de pivot (à 180° ou 360°).
  • Un siège pivotant facilite l’installation de votre enfant dans le siège-auto tout en épargnant votre dos ;
  • Leur confort (mousse à mémoire de forme, rembourrage, coussins) ;
  • Leur sécurité renforcée (airbags, système SPS) ;
  • La facilité de régler le siège en fonction de la taille de l’enfant ;
  • Leur système de ventilation et de régulation de l’humidité ;
  • Leur compatibilité avec votre poussette (pour les sièges-autos portables) ;
  • Leur poids et leur facilité de rangement dans le coffre ;
  • Et leur prix, évidemment !

LE RÈGLEMENT R129

Le R129 est une évolution du R44-04 (4e et dernière version du R44).

À l’heure actuelle, il en est à sa 3e version, R129-03.

La différence essentielle entre les deux textes concerne la classification des sièges.

Selon le règlement R44, les sièges auto sont classés en groupes définis selon le poids de l’enfant qu’ils peuvent accueillir.

Selon le R129, ils sont classés selon la taille de l’enfant.

Celle-ci est indiquée clairement et en permanence sur le siège, ce qui devrait simplifier le choix des consommateurs.

Les autres évolutions marquantes du R129 par rapport au R44 sont :

  • la généralisation du système Isofix ;
  • la compatibilité des sièges avec toutes les voitures, à partir du moment où elles possèdent des places i-Size ;
  • la prolongation à 15 mois de la période obligatoire d’installation dos à la route (le R44 limitait cette obligation à 9 kg, poids parfois atteint dès 6 mois) ;
  •  la réalisation d’un essai dynamique d’homologation en choc latéral, qui n’était pas prévu par le R44 ;
  • un essai dynamique en choc frontal plus sévère.

À noter qu’à l’instar du R44, le R129 s’applique aux sièges et aux voitures.

Une place dans la voiture peut être homologuée i-Size si elle respecte un certain nombre de conditions : présence d’attaches Isofix, place disponible.

L’existence de places i-Size doit être indiquée dans le manuel d’utilisation des voitures et les places peuvent être signalées par un logo spécifique (voir plus loin) mais ce n’est pas systématique ! 40 % des voitures en circulation devraient posséder des places i-Size à l’heure actuelle.

Bon à savoir. 

Le R129 est communément appelé « règlement i-Size » mais cette appellation est incorrecte.

Le terme « i-Size » désigne en effet les sièges de type Isofix universels, et les places dans les voitures qui sont prévues pour les y installer.

Or, le R129 réglemente aussi les sièges que l’on attache uniquement avec la ceinture de sécurité, comme les sièges coque sans base et certains rehausseurs.

Ces sièges sont donc bien homologués R129 (et pas R44-04 comme on le lit souvent pour les sièges coque), mais ils ne sont pas « i-Size » à proprement parler.

En ce qui concerne les sièges coque, ils le deviennent s’ils sont utilisés avec leur base Isofix.

Les différences entre la norme ECE R44 et la phase 1 de la R129

ECE R44

  • Dos à la route imposé minimum 9kg (mais recommandé jusqu’à 13, 18 ou 25 kg)
  • Siège à fixation ceinture ou isofix
  • Tests de collisions frontales uniquement
  • Classement des sièges selon le poids des enfants
  • Tous les véhicules neufs depuis février 2011 doivent posséder au moins deux places équipées de deux points d’ancrage inférieur Isofix et un point d’ancrage supérieur Isofix
  • Concerne tous les types de sièges

R129 phase 1 (I-Size)

  • Dos à la route obligatoire minimum 15 mois (mais possible bien plus longtemps)
  • Siège uniquement isofix (en phase 1, les ceinturé viendront plus tard en phase 3)
  • Tests de collisions frontales et latérales
  • Classement des sièges selon la taille des enfants
  • Conception de voiture I-Size pour assurer une meilleure compatibilité entre voiture et sièges auto
  • ​Pour le moment la phase 1 est réservée aux sièges de la naissance à 105cm, mais sera prochainement appliquée aux rehausseurs

Le choix d’un siège R44-04 dépend du poids, celui d’un siège i-Size de la taille.

Groupe 0

  • De la naissance à 10 kg
  • Tranche d’âge : de la naissance à environ 15 mois
  • Équivalent i-Size : de 40/45 à 70/78 cm

Groupe 0+

  • De la naissance à 13 kg
  • Tranche d’âge : de la naissance à environ 2 ans et demi
  • Équivalent i-Size : de 40/45 à 83/87 cm

Groupe 0+/1

  • De la naissance à 18 kg
  • Tranche d’âge : de la naissance à environ 5 ans
  • Équivalent i-Size : de 40 à 105 cm

Groupe 1

  • De 9 à 18 kg
  • Tranche d’âge : environ 10 mois à 5 ans
  • Équivalent i-Size : de 61/76 à 105 cm

Groupe 1/2/3

  • De 9 à 36 kg
  • Tranche d’âge : environ 3,5 à 11 ans
  • Équivalent i-Size : de 76 à 150 cm

Groupe 2

  • De 15 à 25 kg
  • Tranche d’âge : environ 3,5 à 7,5 ans
  • Il n’existe pas de siège du groupe 2 ni d’équivalent i-Size. Il s’agit d’un « sous-groupe » de familles des sièges évolutifs (1/2/3, 2/3, 0+/1/2, etc.)

Groupe 3

  • De 22 à 36 kg
  • Tranche d’âge : environ 6,5 à 11 ans
  • Il n’existe pas de siège du groupe 3 ni d’équivalent i-Size. Il s’agit d’un « sous-groupe » de familles des sièges évolutifs (1/2/3, 2/3, 0+/1/2, etc.)

Groupe 2/3

  • De 15 à 36 kg
  • Tranche d’âge : environ 3,5 à 11 ans
  • Équivalent i-Size : de 95 à 150 cm

DURÉE DE VIE ET UTILISATION D’ANCIENS SIÈGES

En général, la durée de vie d’un siège auto est de 10 ans, les matériaux utilisés devenant moins résistants en vieillissant.

Les fabricants l’indiquent de plus en plus souvent dans leur notice d’utilisation.

Depuis fin 2020, plus aucun siège ne peut être homologué selon le règlement R44-04, mais la vente est encore possible, à priori jusqu’en 2023.

L’utilisation des sièges R44-04 sera encore possible pour une durée qui n’est pas encore déterminée, mais qui laissera largement le temps d’utiliser les derniers sièges vendus.

Quand et comment la norme R129 entrera en vigueur ?


Les premiers sièges homologués arrivent sur le marché.

Les premiers véhicules compatibles i-Size commencent à être disponibles.

Selon les premières prévisions, le taux de voitures équipées i-Size devrait atteindre 40% en 2020.


La nouvelle norme R129 ne remplace pas la règlementation ECER44 qui sera encore en vigueur pour très longtemps.

Les deux réglementations vont cohabiter de nombreuses années. 

Les parents ont donc le choix entre acheter un siège auto conforme à la réglementation R44 (version ceinturée ou Isofix) ou R129.  

Il n’est pas obligatoire pour les consommateurs de remplacer leur siège auto actuel pour un siège auto i-Size.

Etape 1

– R129 phase 1/3 i-Size (juin 2013) : mise en place du début de R129 avec les coque et les sièges 2ème âge ISOFIX uniquement,

– R129 phase 2/3 (courant 2016) : suite de R129 avec les rehausseurs,

– R129 phase 3/3 (2020) : finalisation de R129, avec les sièges à fixation ceinture

Etape 2

– Fin de production de R44/04 (2023) : arrêt de la production et des ventes de sièges R44 (mais utilisation toujours possible).

En Septembre 2023, les Marques de siège auto ne pourront plus fabriquer et vendre de nouveaux sièges auto R44/04.

Evidemment les revendeurs auront encore une période (non définie) pour vendre leurs stocks.

Etape 3

– Fin d’utilisation de R44/04 : On entend, toutes sortes de choses, mais il n’y aucune date prévue à ce jour, AUCUNE !

Les consommateurs pourront utiliser très longtemps leur siège R44/04 comme cela a toujours été pour les changements de réglementation.

Quels sont les sièges i-Size deja disponibles ?

Pour l’instant les produits ne sont pas encore nombreux

#andrebaby #andre #AndreBabyBrs #andrebrussels #Brussels Andre Baby