André Baby Brussels – Conseils

Founded in 1872 and the same address since 1911

Pour vous aider, voici des infos utiles

Soyez les bienvenus sur cet espace de notre site !

Pour vous dire « un grand merci » à celles et ceux qui nous visitent en vraie ou en non-vraie.

Pour découvrir le monde des articles de bébé, Il est conseillé de vous y prendre au minimum vers le cinquième mois de votre maternité, pour pouvoir vous assurer que tous les articles seront bien disponibles et en notre possession avant le jour de la naissance.

Nous savons ce dont les parents ont besoin et ce qu’ils veulent.

Notre expérience familiale, nous permet d’être distinctif, qualitatif, et ne pas considérer nos clients comme des copier/coller.

Ce qui nous permet de répondre au mieux à vos attentes et à vos besoins.

Notre expérience, notre professionnalisme et notre historique familiale, nous permet de sélectionner les marques que nous souhaitons vous présenter en notre maison.

Nous avons fait le choix d’une sélection des meilleurs produits dont la qualité ainsi que l’utilisation est simple, intuitive, à des prix raisonnables et pour tous les budgets.

Nous vous proposons un choix d’articles pour bébés de la ballade en passant par le dodo et les bases essentielles des besoins.

En vous écoutant, nous allons cerner au mieux vos besoins, même à ne pas hésiter à troubler votre pensée, quid à vous faire changer votre idée de départ.

A l’ écoute de vos demandes, nous allons vous aider à définir avec vous votre choix.

C’est avec plaisir que nous vous conseillerons sur notre choix d’assortiment d’articles !

Tous pour vous rendre la vie agréable à votre bébé et à vous- même, lui permettre au mieux de se développer.

Notre rôle n’est pas de vous vendre des étiquettes de marques.

C’est pourquoi nos produits présentés sont qualitatifs, ils s’adapteront et se transformeront pour être à votre décision, à votre image et à celle de votre famille.

GENERALITES :

Le développement musculaire d’un enfant se fait progressivement de la tête vers les jambes.

Les premiers mois, le nouveau-né est très faible au niveau de la tête et du dos, il est donc incapable de modifier sa position et reste tel qu’on le place.

Ce n’est que vers l’âge de 2 mois que bébé commence à tenir sa tête droite.

Avant ce stade, sa nuque n’est pas assez musclée.

Ensuite, petit à petit, les muscles de son dos se développent, mais c’est seulement vers 7/8 mois que bébé se tient assis tout seul.

Vous pouvez cependant commencer à l’asseoir à partir de 6 mois, à condition que son dos soit bien maintenu.

Libérer sa mobilité et le bébé s’éveille.

Un enfant reconnaît les choses en les portant à sa bouche, il s’approprie son univers avec ses jambes…

la liberté de mouvement est essentielle chez le tout-petit car elle contribue à son éveil.

Alors laissez bébé bouger, il se stimule !

Respecter son rythme biologique : bien dormir pour bien grandir.

Les tout premiers mois, bébé a besoin de dormir énormément (18 à 20 heures par jour).

S’il a besoin d’autant de sommeil, c’est pour parfaire sa maturation cérébrale et développer son corps.

Il est alors capital d’offrir à bébé un sommeil de qualité et la position allongée sur le dos se révèle être la position idéale pour cela.

De plus il n’est pas nécessaire d’avoir le calme complet en journée quand bébé fait sa sieste, n’oubliez que durant la grossesse votre bébé était dans un ensemble de bruit et qu’il a besoin de ressentir encore des bruits pour se calmer, faite l’expérience, vous serez étonné…

LA PROMENADE

Nacelle – Siège auto nouveau né – Bloc poussette

une combinaison gagnante.

• Respecter les étapes de croissance de bébé est primordial.

• Les tout-premiers mois, la position allongée est idéale pour le nouveau-né.

• Ensuite, la position semi-allongée lui permet de satisfaire sa curiosité avant de passer en position assise.

• Pour les longues promenades la position allongée à 180° est ce qu’il y a de meilleur.

• Malgré tout ce que vous entendrez ou lirez, la nacelle s’utilisera facilement jusqu’à l’age de six mois, si vous le voulez

• un baby coque dont le mot est connu sous le terme maxi cosi ou siège auto nouveau-né groupe « 0 » jusqu’à 9/12 mois, s’utilise sur le module châssis et ceci pour les trajets réduits (30 minutes maximum) et ce pour la position du dos et de la tête.

• et bien sûr le module hamac bloc poussette de 6 mois à 4 ans.

• D’un simple clip, vous installez l’élément de promenade le mieux adapté à l’âge, la morphologie et les besoins de votre enfant.

N’oubliez pas qu’une poussette avec un siège nouveau-né groupe « 0 » ou baby-coque sur un châssis n’est pas une poussette, même si en rue vous voyez que ce genre d’installation.

• le positionnement corporel du bébé dans poussette avec un siège nouveau-né groupe « 0 » n’est pas idéal au début de la naissance dans le développement et la tenue de votre enfant.

Les sorties en poussette

• Ne laissez jamais votre enfant seul sans surveillance, même le temps pour vous de faire une course dans un magasin.

• Si besoin, prenez-le dans vos bras ou demandez à quelqu’un de veiller sur lui.

• Les premiers mois, laissez le bloc pousssette face à vous pour garder un œil sur bébé ; puis progressivement, installez-le face à la route pour son éveil.

• N’installez pas votre enfant dans une position assise tant qu’il ne se tient pas assis tout seul (vers 6/9 mois).

• Veillez à ce que le frein de la poussette soit bien enclenché avant d’y installer bébé.

• Enclenchez systématiquement le frein quand vous êtes à l’arrêt, même pour un court instant.

• N’oubliez pas de mettre, et de bien ajuster, le harnais de sécurité à votre enfant dans sa poussette, même pour un très court trajet. Vérifiez régulièrement son état.

• Avant de partir en balade, veillez à ce que votre sac à langer soit toujours rempli des articles essentiels comme les couches, les lingettes, le matelas à langer, les vêtements, et bien sûr les jouets préférés de bébé.

• En hiver, quand il fait froid, couvrez bien votre enfant, et en particulier les extrémités (pieds, mains et tête). N’oubliez pas que pendant que vous marchez, bébé lui reste immobile.

• En été, utilisez une ombrelle ou une capote afin de protéger votre enfant contre la chaleur et les rayons du soleil. Veillez à ce qu’il soit suffisamment hydraté et n’oubliez pas la crème solaire !

• Veillez bien à ne pas trop charger le guidon avec vos achats.

• Faites attention quand vous empruntez des escaliers ou des escalators, et ne soulevez pas la poussette avec vos mains quand bébé y est installé.

• Si le terrain est accidenté, bloquez les roues avant en position fixe pour plus de stabilité.

• En ville, pour que bébé respire un air plus pur, choisissez un itinéraire à travers les rues les moins fréquentées et évitez les heures de pointe.

• Pensez à entretenir votre matériel.

Une autre possibilité pour la promenade est de porter son bébé contre soi

• Porter son bébé est un geste naturel.

• Pour le réconforter, le rassurer, lui manifester votre attention ou échanger avec lui tout simplement des moments agréables.

• C’est dans vos bras que bébé se sent le plus sécurisé.

• C’est encore tout contre vous que bébé se sent le plus serein, qu’il apaise ses pleurs.

• Au quotidien, l’adoption du portage facilite grandement la vie avec bébé, d’autant plus si vous avez des enfants plus âgés qui réclament soins et attention de votre part.

• Les mains et les bras libres, vous pouvez vaquer à vos occupations.

• Mais attention aussi, cela peut provoquer des accidents, donc quand vous montez ou descendez les escaliers soyez particulièrement prudent.

• Confortablement installé dans son porte-bébé, votre enfant est comblé car ce qu’il désire avant tout, c’est être auprès de vous, sentir vos mouvements, votre peau, votre odeur et votre voix.

• Bébé se sent en sécurité et se fait bercer. Ce bien-être lui permet autant de dormir que d’être éveillé, prêt à découvrir le monde qui l’entoure.

• Le portage peut dans certains cas réduire considérablement les pleurs et l’agitation des tout-petits .

• Mais soyez conscient aussi que cela peut devenir une habitude et une corvée.

• En effet, le contact et la proximité facilitent le décryptage des besoins de l’enfant (tensions, fatigue, faim…) et par conséquent, l’intervention des parents se fait plus rapidement.

• Le porte-bébé perpétue « l’effet fusionnel » de la grossesse pour la maman et offre à la personne qui partage votre vie la possibilité de développer un lien plus fort avec le tout petit.

• Il favorise « l’attachement » et renforce le sentiment de « confiance en soi » des parents car tous les petits stress de bébé sont gérés à temps.

• Encourageant l’échange, la communication parent / enfant, le porte-bébé contribue ainsi au développement psychomoteur de l’enfant et participe à son éveil.

• D’une manière générale, il est recommandé d’alterner l’utilisation du porte-bébé avec d’autres modes de transport (nacelle, baby coque, poussette) afin de respecter le bien-être et la croissance de l’enfant.

Les balades en porte bébé dorsal

• L’utilisation d’un porte-bébé dorsal est conseillée après les 9 mois.

• Avant, les randonnées avec bébé s’effectueront, pour des courtes durées toujours, dans un porte-bébé ventral.

• Prévoyez une tenue adaptée pour bébé en fonction du temps et pensez à vous munir de vêtements de rechange pour parer aux variations de températures.

• Quelle que soit la qualité du système de portage, ne transportez pas bébé dans un porte-bébé dorsal trop longtemps (maximum : 1 h 30).

• Les amateurs de longues randonnées à la montagne devront faire des pauses, assez longues, pour permettre à bébé de se dégourdir les jambes.

• Utilisez bien les sangles pour attacher bébé.

• En été comme en hiver, pensez à bien hydrater bébé en ayant toujours un biberon à portée de main.

• A la montagne  et particulièrement l’hiver, le porte-bébé reste conseillé pour des courtes promenades et si vous pouvez l’éviter c’est encore préférable.

• En altitude, bébé risque de se refroidir très vite et de subir une compression au niveau des jambes et des bras.

• En France il est même interdit suite à de malheureux accidents, les jambes peuvent suite à l’inactivité de celles-ci et la non bonne circulation du sang se paralyser à vie voire même plus grave

et surtout jamais en parcours de ski

• Les séjours à plus de 800 mètres d’altitude sont déconseillés avec un bébé de moins d’un an.

• Et jusqu’à deux ans, il est recommandé de ne pas monter au-delà de 1 800 mètres.

• N’utilisez jamais votre porte-bébé pour pratiquer une activité sportive (ski, roller, escalade, vélo…).

• En été, ou période de chaleurs veillez à bien protéger bébé en appliquant une première couche d’écran total une demi-heure avant l’exposition, et en renouvelant l’opération toutes les heures.

• N’exposez jamais bébé directement au soleil (utilisez un pare-soleil).

• Protégez ses yeux avec des lunettes de protection solaires à montures souples.

• Protégez toujours l’enfant du soleil et du froid.

• Dans son porte-bébé dorsal, l’enfant est immobile et se refroidit beaucoup plus vite qu’un adulte.

DORMIR

N’y allons pas par quatre chemins:

les six premières semaines de son existence, bébé confond allégrement le jour et la nuit.

L’opéra vous connaissez …

Et son refrain musical passera votre repos nocturne à la moulinette et en continu.

Prévoyez de commander de l’anticerne…

C’est désagréable, mais l’on n’y peut pas grand-chose.

Tout d’abord, il y a la patience.

Bébé apprend petit à petit à « faire ses nuits ».

Après quelques mois, le plus difficile est déjà passé.

Et puis, il est possible de « limiter les dégâts » en organisant correctement le confort de sommeil et la sécurité de bébé pendant ses nuits.

Ecoutons ses souhaits

C’est dans une chambre à 18° que je me sens le mieux.

Je n’aime pas avoir trop chaud.

Je n’aime pas non plus avoir trop froid.

Environ 18°, c’est juste ce qu’il me faut.

Certainement si je suis confortablement couvert.

Avec une couette, je risque de glisser en dessous et alors, j’aurais beaucoup trop chaud.

Et puis, faut pas me tenter, il m’est trop facile de l’attraper et de m’en débarrasser.

Non, je préfère encore que vous me couvriez d’une bonne petite couverture qui laisse passer l’air mais reste stable.

Je peux être remuant, la nuit.

Attention, je ne tiens pas en place dans un lit.

Dans ce cas, glissez-moi dans une espèce de sac et couchez-moi pour que mes petits pieds touchent le fond du lit.

Un réducteur de lit est également très pratique.

Enfoncez correctement le drap et la couverture jusqu’à mes épaules.

Ainsi, Il m’est encore plus difficile de glisser en dessous.

Et puis, ma tête est à l’air libre.

Un matelas ferme et bien aéré.

Le matelas doit être suffisamment ferme pour soutenir correctement mon petit dos.

II doit aussi être bien aéré pour me garder au sec.

Un matelas plastifié? Non mais, vous n’y pensez pas!

Il n’a aucune aération et retient toute l’humidité.

Donnez-moi plutôt un petit matelas avec remplissage en polyester.

C’est beaucoup mieux contre les allergies!

II faut aussi qu’il soit suffisamment grand.

Pour qu’il n’y ait pas de fentes sur les côtés de mon petit lit, car sinon, je prendrai toujours un malin plaisir à m’y coincer.

Je dors mieux dans un lit à barreaux.

Un lit de ce genre est spacieux, solide et surtout bien aéré.

Si les barreaux sont suffisamment proches les uns des autres (de 6 à 7cm),

je ne pourrai pas m’y coincer la tête.

Mon lit est débarrassé de tout objet?

Il n’y a ni petit coussin, ni animaux en peluche ?

Vous n’allez tout de même pas m’étendre sur le ventre?

Dites, vous ne fumez pas, n’est-ce pas?

Chantez-moi ma comptine préférée, déposez-moi doucement sur le dos et faites moi une dernière caresse avant de partir…

Je voudrais dormir… comme un ange.

Dors bien, petit ange. Jusqu’à 3 mois, je m’endors avant même que vous ayez pu vous en rendre compte.

Après, il me faut de plus en plus de temps pour trouver le sommeil.

Entre mes 9 mois et 3 ans, je persiste à observer mon entourage de 20 à 60 minutes avant de tomber dans les bras de Morphée.

Juste après ma naissance, je passe de 17 à 19 heures par jour les yeux fermés.

Après un mois, de 15 à 16 heures me suffisent.

Trois petites siestes pendant la journée, ça me suffit!

Lorsque je fête mon premier anniversaire, il ne faut plus me mettre au lit que deux fois durant la journée.

Jusqu’à 3 ans, une sieste ne m’est plus nécessaire qu’une fois par jour.

Et après… Je suis là toute la journée, pour vous tenir à l’oeil.

À moins que ce ne soit l’inverse ?…

Quand j’aurai 16 ans, c’est vous que je devrais mettre au lit avant de sortir et vous réveillez quand je rentrerai au petit matin …

SECURITE AUTO obligatoire jusqu’à 135 cm


• Nous vous donnons les infos concernant les sièges auto et les terminologies existantes.

• Il existe pour chaque étape de la croissance de bébé un type de siège auto.

• Attention, la vie de votre enfant ne vaut parfois pas la peine de l’attrait d’une promo…

• Demandez toujours les conseils…

GENERALITES DES SIEGES

• Il existe pour chaque étape de la croissance de bébé un type de siège auto.

• Dans les premiers mois, la morphologie de bébé n’est pas suffisamment développée pour lui permettre de faire des voyages dans une position assise.

• Certains sièges ne sont pas ou plus normés, homologués ou déclassés.

• Parfois les promos de bas prix ont le but de liquider des vieux stocks.

• Attention, la vie de votre enfant ne vaut parfois pas la peine de l’attrait d’une promo…

• Demandez toujours les conseils…

• Il est parfois compliqué de s’y retrouver parmi tous les modèles présentés dans les magasins.

• Choisissez un modèle homologué.

• Achetez obligatoirement un modèle homologué selon le règlement européen.

Un logo doit apparaître soit l’emballage, sur le produit (étiquette, notice…).

• Les assurances elles seront intragisantes dans les remboursements en cas d’accident.

• Choisissez un siège adapté au poids de votre enfant.

• Pour choisir le siège auto adapté à votre enfant, il faut avant tout connaître son poids.

• Le dispositif de retenue doit respecter la morphologie de l’enfant pour maintenir parfaitement son corps et ainsi, lui assurer une protection maximale.

• Vérifiez qu’il s’installe correctement dans votre voiture.

• vérifier que les ceintures de sécurité sont assez longues pour installer correctement votre siège

GROUPE « O » = de la naissance à +/- 10 kg

• Il est préférable d’utiliser une nacelle sécurité (= groupe 0) pour le voyage et les longs trajets –> + de 30 minutes.

• Nacelle sécurité = permet de l’allonger confortablement afin que l’enfant soit dans un confort de sommeil idéal tout en étant fixé en sécurité.

• La nacelle se place dans la voiture avec vos ceintures et sur le châssis pour le déplacement pédestre.

• Cela permet d’avoir le confort d’un petit lit tout en lui donnant la relaxation dans ses mouvements.

• Après 3 mois votre bébé a grandi et s’est fortifié au niveau musculaire et sa tête se tient droite, tout en sachant que le dos n’est pas encore assez fort que pour rester dans une position assise 90 °.

GROUPE « O+ » = de la naissance à +/- 13 kg

• Le siège nouveau-né appelé aussi siège babycoque, utilisé pour le quotidien +/- 30 minutes, en faisant attention que le corps et surtout la tête de bébé soit bien droite.

• En général, il offre une position semi-assise, et un bon maintien du dos.

• Cela permet à l’enfant de commencer à découvrir son environnement.

• Il peut se placer à l’avant ou à l’arrière du véhicule (si les ceintures sont assez longues).

• N’oubliez pas de vous arrêter toutes les deux heures lors d’un long voyage, pour vous relaxer et aussi votre enfant.

• N’oubliez pas de toujours faire désactiver l’airbag si vous installez le siège à l’avant.

GROUPE « O+/1 » = de la naissance à +/- 18 kg dos et/ou face à la route

• Après les 6 mois, il se peut que votre enfant soit trop grand pour rester dans la nacelle ou le siège nouveau-né.

• Cependant son poids n’a pas encore atteint les 9 kg, alors il existe des sièges qui permettent de transporter l’enfant jusqu’à ses 9 kg en position dos à la route et ensuite de le passer face à la route.

GROUPE « 1 » = de 9 kg +/- 18 kg face à la route

• L’enfant est à présent assez grand pour voyager en position assise.

• Il est dès lors possible de l’installer en position face à la route dans un siège auto qui restera alors dans votre véhicule.

• Celui-ci sera fixé avec les ceintures enrouleurs de votre voiture.

GROUPE « 2 » = de 15 kg +/- 25 kg face à la route

GROUPE « 3 » = de 22 kg +/- 36 kg face à la route

GROUPE « 0+/1/2/3 » = de la naissance dos à la route à 36 kg face à la route –>135 cm
Un siège auto et 3 fonctions en un seul modèle

• De sa taille, l’enfant ne peut pas encore s’asseoir dans de bonnes conditions de sécurité, de confort et d’équilibre sur la banquette arrière de votre voiture.

• Le rehausseur permet de surélever l’enfant de manière à positionner celui-ci correctement à la ceinture de sécurité de votre véhicule.

CONSIGNE DE SECURITE

BEBE EN VOITURE

• L’usage d’un siège auto est VITAL : il évite l’éjection, il empêche que l’enfant ne se transforme en projectile et il répartit les efforts sur les parties du corps les plus résistantes.

• Attachez toujours votre enfant, quelle que soit la longueur du trajet à parcourir, même pour 100 mètres (beaucoup des accidents mortels chez l’enfant se produisent sur des trajets inférieurs à 3 km).

• Installez correctement le siège dans votre voiture : lisez attentivement la notice et suivez les instructions.

Ne laissez jamais votre enfant seul sans surveillance dans un véhicule même pour une minute.

• Utilisez un dispositif de retenue adapté à la morphologie de votre enfant.

• Il doit être adapté à la taille et au poids de l’enfant pour lui offrir une protection maximale.

• Changez de siège lorsque le poids de l’enfant est égal ou supérieur à celui indiqué sur le siège, ou si l’enfant est trop à l’étroit.

• Changez systématiquement votre siège si celui-ci a subi un choc.

• N’installez jamais votre siège dos à la route à l’avant d’une voiture équipée d’un airbag sans l’avoir désactivé au préalable.

• Conservez la position dos à la route le plus longtemps possible. N’utilisez pas la position face à la route si l’enfant pèse moins de 9 kg.

A chaque installation, vérifiez que les sangles sont bien tendues.

REGLE DU BIEN ETRE

• Avant d’installer bébé sur le dos dans la nacelle lit-auto, assurez-vous qu’il a bien fait son rot et gardez-le dans vos bras pendant un bon quart d’heure.

Ne laissez jamais un enfant seul dans une voiture fermée, même à l’ombre, pour faire sa sieste.

• Arrêtez-vous toutes les 2 heures ou dès que l’enfant pleure ou s’énerve.

• Aérez longuement la voiture à l’ombre (au moins 15 minutes) et faites prendre l’air à bébé.

• Méfiez vous des boucles métalliques qui peuvent devenir brûlantes en cas d’exposition prolongée au soleil.

• Pour une sécurité maximale, positionnez la boucle au niveau du bassin et non de l’abdomen.

• Veillez à bien hydrater et découvrir l’enfant, surtout pendant les fortes chaleurs. Ses besoins en eau sont 4 à 5 fois supérieurs à ceux d’un adulte, aussi faut-il proposer régulièrement de l’eau (20 à 30 ml) toutes les demi-heures, surtout si l’enfant n’est pas en âge d’exprimer sa sensation de soif.

• S’il fait chaud, rafraîchissez régulièrement votre enfant avec un linge ou un gant frais.

• Installez systématiquement, sur les vitres arrière ou latérales, un pare soleil fixe ou enroulable.

• Ne laissez jamais d’objets lourds sur la plage arrière du véhicule, ils pourraient blesser l’enfant en cas de freinage brusque.

• Prévoyez des jouets dans la voiture, surtout si la route est longue !

Comment choisir une siège auto

• L’angle d’assise (notamment dans les groupes 0+ destinés aux enfants de la naissance à 12 mois environ)
ne doit pas être trop prononcé.

• Plus l’enfant est jeune, moins sa musculature est formée, moins il peut rester en position assise.

• Une position semi allongée permet de respecter la morphologie de l’enfant tout en participant à son éveil.

• Attention toutefois à ne pas le laisser dans cette position plus d’1h30 par jour.

• L’inclinaison proposée par les sièges est souvent limitée (notamment pour les groupes 1 destinés aux enfants de 9 à 18 kg) :

• A cet âge, les enfants sont beaucoup plus éveillés et plus aptes à rester assis.

• Toutefois, les phases de sommeil, surtout pendant les longs trajets, sont encore nombreuses et le siège doit offrir une position des plus confortables.

• Par la suite, plus l’enfant grandit et plus il devient difficile d’offrir une position inclinée, tout simplement pour des raisons de sécurité liées à des questions d’habitabilité du véhicule.

• C’est pourquoi les rehausseurs (sièges de groupe 2/3 destinés aux enfants à partir de 3 ans jusqu’à 10 ans environ) ont souvent un angle d’inclinaison réduit en comparaison avec des sièges de groupe 1.

• Ils sont en fait limités à l’inclinaison de la banquette véhicule.

• L’espace réservé à l’enfant est indispensable pour assurer de l’aisance à l’enfant.

REPAS DE BEBE

• Nous vous donnons les informations concernant le repas et les terminologies existantes.

Pour commencer reportez-vous aux conseils de votre pédiatre.

• Le principe de la diversification peut être commencée vers le 4 ème mois ou plus tard c’est en fonction de chacun et sans aucune obligation.

• Elle consiste à introduire progressivement par petites doses des aliments de base dans le régime lacté de bébé et à lui faire découvrir de nouveaux goûts.

LA TETEE

Pour allaiter son bébé en toute sérénité.

• Donnez le sein à votre enfant le plus tôt possible après la naissance, idéalement dans les 60 premières minutes (le réflexe de succion est maximum dans les deux premières heures de la vie).

• Trouvez la position d’installation qui respecte votre confort et assure une bonne position à bébé (bébé face au sein, corps et tête bien alignés). Vous pouvez allaiter en position couchée si vous le souhaitez.

• Aménagez-vous un environnement propice et favorable à l’allaitement (au calme, dans un fauteuil, à l’abri du bruit).

• Soyez convaincue que votre lait convient parfaitement à votre nouveau-né : il n’y a pas de « mauvais » lait.

• Toutes les femmes produisent un « bon » lait adapté aux besoins de leur bébé.

• Allaitez votre enfant à la demande, selon sa faim.

• Plus bébé tète, plus il y aura de lait : la sécrétion lactée obéit à la loi de « l’offre et de la demande ».

• Assurez-vous que votre bébé respire bien, qu’il prend bien le sein, que la succion est efficace et qu’il obtient le lait dont il a besoin.

• Pour ne pas nuire à la lactation, évitez de sauter des tétées, d’offrir une sucette ou de donner un autre lait avant 4 semaines à votre tout-petit.

• Ne vous isolez pas en cas de doute ou de difficulté.

• Faites appel à des soutiens, qu’ils soient familiaux, amicaux ou professionnels.

• Ralentissez…allaiter un enfant, c’est aussi prendre le rythme d’une vie nouvelle. Laissez de côté les tâches secondaires et faites-vous aider pour l’essentiel.

• Pensez à vous. Accordez-vous des moments de repos et de paix pour récupérer le sommeil inévitablement entrecoupé.

• Le sevrage fait partie du processus de l’allaitement. Plus le sevrage sera progressif et mieux il se déroulera (que ce soit psychiquement ou physiquement).

Pour passer en douceur de l’allaitement au sein au biberon

• Prenez soin de commencer au moins 3 semaines avant la date à laquelle vous souhaitez que votre bébé soit sevré.

• Le sevrage se fait par étape :

• Commencez par remplacer une tétée par un biberon, de préférence celle de fin d’après midi quand vous avez moins de lait à offrir à bébé.

• Conservez ce biberon unique pendant 3 ou 4 jours afin que bébé s’habitue.

• Remplacez une seconde tétée.

• Choisissez de préférence une tétée qui permettra une alternance entre les tétées et les biberons puis au bout de 3 ou 4 jours, remplacez une troisième tétée en conservant le principe de l’alternance pendant encore 3 ou 4 jours.

• Si vous désirez uniquement un sevrage partiel, continuez sur ce rythme pour ne garder que les tétées du matin et du soir, puis seulement la tétée du matin. Si vous désirez un sevrage complet, continuez sur ce rythme jusqu’à la suppression de toutes les tétées.

Le biberon

• Lors de la prise des premiers biberons, ne forcez jamais bébé ! Soyez patiente et réessayez au bout d’une dizaine de minutes en cas de refus.

• S’il refuse encore, attendez à nouveau quelques minutes avant de lui donner le sein.

• Si bébé est habitué à téter une sucette, choisissez une tétine de la même matière.

• Si possible, tirez votre lait et proposez lui dans ses premiers biberons.

• Il passe déjà au biberon, laissons lui du temps avant de passer au lait en poudre !

• N’hésitez pas à faire appel à la personne qui partage votre vie !

• Eloigné de vous et de votre odeur, bébé acceptera plus facilement le biberon.

• Ne répétez pas le même rituel qu’au cours de l’allaitement : changez de chaise et d’habitude afin que bébé ne pense pas que vous allez lui donner le sein.

• Préférez le lait tiède au lait froid car bébé est habitué à votre lait qui sort à votre température.

• La forme du biberon doit être facilement lavable au goupillon.

• Par ailleurs, il doit s’adapter à votre moyen de stérilisation (taille et hauteur), et être compatible avec votre moyen de chauffe (chauffe biberon, micro-ondes…).

Consignes de sécurité

• Après avoir réchauffé le biberon, pensez toujours à contrôler la température : versez quelques gouttes du liquide sur la face interne de votre poignet (zone où votre peau est très sensible contrairement au dessus de la main).

• Un jet de lait bouillant brûle non seulement la bouche, le fond de la gorge mais aussi l’œsophage.

C’est pourquoi l’utilisation des micro-ondes est fortement déconseillée car alors que le biberon est tiède, le lait peut être lui brûlant !

Il est déconseillé de donner un biberon à bébé après 45 minutes du temps de sa reconstitution (risque de développement de bactéries).

• Ainsi, pour les balades, préférez transporter un biberon d’eau tiède et la dose de lait nécessaire séparément.

• Vous effectuerez ensuite le mélange au moment désiré !

Quelle tétine choisir et quand la changer

En caoutchouc naturel ou en silicone ?

• C’est bébé qui choisit en fonction de ses préférences…

• Les tétines en caoutchouc naturel : molles et tendres, elles sont conseillées pour les bébés ayant du mal à téter ou à terminer leur biberon en raison de leur souplesse (bébés à succion lente)

• Les tétines en silicone : sans odeur, fermes et résistantes, elles sont recommandées pour les bébés à succion rapide en raison de leur plus grande fermeté.

• Contrôlez bien, avant tout usage et après un nettoyage, que les tétines ne sont pas abîmées.

• Au moindre doute : renouvelez-les.

Quel débit ?

• D’une manière générale, il vous faudra bien observer le comportement de votre enfant car chaque bébé tète différemment.

• Les tétines sont conçues pour un âge mais aussi pour un type de boisson. A vous de choisir celle qui correspond le mieux aux besoins de votre bébé.
A quelle fréquence renouveler les tétines ?

• La durée de vie moyenne d’une tétine dont l’usage est quotidien est de 1 mois pour le caoutchouc naturel, et de 2 à 3 mois pour le silicone.

Les causes d’usure sont liées à

• la succion : lorsque bébé commence à téter vigoureusement et que ses dents sont sorties

• la stérilisation : les variations de température et l’utilisation d’une stérilisation chimique

• le nettoyage : l’utilisation vigoureuse d’un goupillon. Préférez l’accessoire prévu pour les tétines : le goupillon rince-tétine, sans forcer au niveau des perçages.

• Les mauvaises conditions de stockage : ne stockez pas les tétines à l’air libre, en pleine lumière ou au soleil.

• Préférez un rangement dans un tiroir ou dans une boîte une fois que les tétines sont bien sèches.

Pour bien stériliser les biberons et les accessoires

• Indispensable jusqu’à 4 mois, la stérilisation peut se pratiquer de plusieurs manières :

• A chaud dans un stérilisateur électrique
qui permet de traiter rapidement plusieurs biberons à la fois, ou par ébullition sur la cuisinière.

• A chaud au micro-ondes.
Pour cela, munissez-vous d’un stérilisateur spécialement conçu pour cet usage, équipé d’un casier pour caler les biberons et les accessoires.

• Vous le placez directement au micro-ondes, et en 1min30, il est stérilisé et prêt à l’emploi.

• A froid, à l’aide d’un bac de stérilisation rempli de 4 à 6 litres d’eau selon les modèles et de comprimés désinfectants.

• La stérilisation à froid est le seul mode de stérilisation qui permet de tenir les biberons et accessoires isolés d’un contact infectant après stérilisation.

• En effet, la solution reste efficace 24 h et un biberon peut y demeurer jusqu’à ce qu’il soit réutilisé.

• certains matériels, permettent de stériliser soit à chaud aux micro-ondes, soit à froid avec des comprimés.
Encore plus de conseils…

• Avant chaque stérilisation, il est impératif de bien nettoyer, à l’eau savonneuse et à l’aide d’un goupillon, le biberon (bouteille) et ses accessoires (capuchon, bague et tétine), surtout aux endroits où le lait peut rester.

• Ne stérilisez que des objets préalablement bien nettoyés et rincés.

• Avant toute stérilisation, vérifiez la compatibilité de la pièce à stériliser.

• Reportez-vous aux informations sur l’emballage : la plupart des biberons et leurs accessoires se stérilisent à chaud et à froid.

• Certains jouets 1er âge ainsi que des accessoires de biberonnerie ne se stérilisent qu’à froid car ils ne supportent pas les hautes températures.

Pour bien nettoyer un biberon

• Commencez par rincer le biberon à l’eau chaude, juste après la tétée dans l’idéal (le lait n’a pas séché).

• Videz, puis passez un goupillon par mouvement de va-et-vient avec un peu d’eau savonneuse.

• Si des dépôts se sont formés au fond du biberon, laissez-le tremper dans de l’eau savonneuse très chaude et utilisez un goupillon avec un embout en éponge.

• En s’écrasant au fond du biberon, l’éponge viendra retirer les dépôts jusque dans les angles.

• Veillez à bien rincer les biberons et placez les tête en bas pour favoriser le séchage.

• Avant 3 mois, préférez le lavage manuel au lave-vaisselle.

Pour comprendre le besoin de succion de mon bébé.

• Tout au long de son développement in-utéro, le fœtus tète naturellement.

• A sa naissance, le bébé a cet instinct de succion, même en dehors des tétées, aussi important et inné que la respiration ou le besoin de s’alimenter.

• A 6 mois, la succion est l’une des seules ressources dont dispose de manière autonome un bébé pour venir à bout d’une tension, pour se protéger et se réconforter.

• La succion est nécessaire à son développement, elle participe à son bien-être qui influe directement sa croissance.

Pouce ou sucette, quelles conséquences ?

• Pour satisfaire son besoin de succion, bébé peut sucer son pouce, une sucette, un doigt, son doudou.

• Ces objets peuvent provoquer des malformations dentaires en raison d’une trop forte pression exercée sur les mâchoires.

• La sucette, élément statique et souple, exerce une pression moins forte que celle du pouce.

• Cependant, utilisée trop fréquemment, elle peut également altérer le bon développement de la mâchoire de bébé.

• Grâce à sa forme unique et à sa base ultra fine, la sucette la pression exercée sur les mâchoires de l’enfant !

• Avec la sucette bébé peut satisfaire son besoin de succion en toute sérénité !

Pour bien utiliser la sucette de bébé.

• Veillez à la propreté de la sucette, particulièrement les 1ers temps (les sucettes se stérilisent comme les biberons).

• Nettoyez systématiquement la sucette à l’eau tiède savonneuse (rincez bien !) avant chaque utilisation.

• N’enduisez jamais la sucette de miel ou de sucre, au risque de favoriser le développement de caries.

• Evitez de proposer la sucette à votre bébé avant que l’allaitement ne soit bien établi.

• Contrôlez les habitudes de succion de votre bébé en ne lui donnant la sucette qu’à certains moments de la journée (pour s’endormir ou se consoler par exemple).

• Durée d’utilisation d’une sucette : 1 à 2 mois.

Pour choisir une vaisselle adaptée à bébé.

• Avec la diversification de son alimentation, bébé va progresser pas à pas et apprendre à manger tout seul, « comme un grand ».

• Très vite, il voudra faire comme maman et papa, manger les mêmes plats, boire tout seul dans un grand verre… • Pour aider bébé dans son apprentissage de l’autonomie, vous devez choisir une vaisselle évolutive, facile à prendre en main et d’une grande stabilité.

• Choisissez-la colorée et ludique, afin que chaque repas soit pris dans la bonne humeur !

Le couvert

• Dans un premier temps, évitez d’utiliser des couverts en inox dont le contact froid et métallique peut indisposer bébé.

• Préférez plutôt une cuillère en silicone, plus agréable pour bébé et plus facile à manier pour vous.

• Dans un second temps, les couverts de bébé doivent être plus rigides, avec un manche large et incurvé (une forme mieux adaptée pour bébé qui attrape sa cuillère par le dessus et non par le bout comme un adulte).

L’assiette

• Choisissez une assiette en plastique stable, avec une base anti dérapant, et avec des rebords qui aident bébé à recueillir les aliments plus facilement.
Le verre ou la tasse :

• Pour habituer progressivement bébé, il existe des tasses incassables avec bec verseur souple.

• Ces tasses sont souvent évolutives et vous pouvez ensuite y adapter un bec verseur rigide pour la transformer en verre.

• La tasse doit avoir des anses de chaque côté et de préférence être équipée d’un bec verseur anti-fuite et d’une base anti-fuite.

Pour choisir la chaise de bébé.

• Vous pouvez installer votre enfant dans une chaise haute à partir du moment où il se tient assis, vers 7-8 mois ou plus tard, c’est selon l’évolution de l’enfant.

• Indispensable, elle lui permet d’être à votre hauteur pour prendre ses repas ou jouer près de vous.

• Pour bébé, sa 1ère chaise signe son entrée officielle dans la « vie active » en lui permettant de participer activement au repas avec toute la famille.

• Propice à l’échange, le repas compte pour beaucoup dans l’équilibre familial et permet de mesurer les rapides progrès de bébé.

• La hauteur du dossier doit faire plus de 35 cm (normes).

• Vérifiez la stabilité de la chaise et installez-la sur une surface stable et au sol.

• Utilisez systématiquement les sangles et les attaches de la chaise haute de bébé.

• Ne laissez jamais votre enfant seul et sans surveillance.

• Il pourrait se lever, basculer de la chaise haute ou attraper un objet dangereux posé à proximité (pensez à éloigner tous les objets dangereux)

• Apprenez à bébé à ne pas grimper seul dans sa chaise.

BEBE ET SON BAIN

• Pour que la toilette reste un moment de détente, d’éveil et d’échange avec votre bébé.

• Les tout-premiers mois, vous devrez changer votre bébé 4 à 6 par jour : un vrai métier qui nécessite un peu d’entrainement, mais aussi et surtout le choix d’un matériel bien adapté à vos besoins et à votre environnement.

• Confort et sécurité pour bébé

• ergonomie et facilité d’utilisation pour vous 

• repérez tout ce dont vous aurez besoin et faites le choix d’un matériel bien adapté à l’âge de bébé et à l’espace dont vous disposez.

• Chauffez la pièce à 24 degrés et évitez tout courant d’air.

• Proposez à votre tout-petit des jouets de bain qui l’amuseront.

• Bébé prendra plaisir à observer dans un 1er temps, puis à attraper et manipuler ces jouets, pour enfin vous arroser : le comble du bonheur pour les bébés nageurs !

• Bébé aime tout particulièrement les jouets qui flottent, qui coulent, qui se remplissent d’eau ou avancent seuls.

• Quelques jouets de bain suffisent, n’envahissez pas votre enfant qui ne saurait plus où porter son attention.

• Pratique pour ranger les jouets de bain mouillés, pensez aux boîtes ou filets qui se fixent à la baignoire et laissent l’eau s’écouler.

Précautions à prendre lors du bain de bébé.


• N’oubliez jamais que le risque de noyade est majeur lorsque votre enfant est dans son bain puisque 10 cm d’eau suffisent pour qu’il se noie ! Alors surtout, ne vous éloignez pas !

• Ne laissez jamais un enfant seul dans la baignoire, même un court instant et même dans très peu d’eau.

• Préparez tout ce dont vous avez besoin pour ne pas avoir à quitter des yeux votre bébé. Si vous devez subitement quitter la salle de bain, emmenez votre enfant avec vous (emmailloté dans une serviette).

• Il est préférable de baigner son enfant dans une petite quantité d’eau : limitez le niveau d’eau à la hauteur de ses hanches ou de son nombril.

• Réglez le thermostat du distributeur d’eau chaude sur 45/50° maximum.

• Contrôlez toujours la température de l’eau avec un thermomètre de bain avant de baigner l’enfant : la bonne température pour son bain est de 37°C.

• Nous vous conseillons d’ouvrir le robinet d’eau froide avant le robinet d’eau chaude, et de ne jamais mettre l’enfant dans l’eau avant d’avoir bien remuée l’eau pour homogénéiser la température.

• Faites couler un peu d’eau froide après avoir rempli la baignoire de bébé afin de refroidir le robinet.

• Ne laissez jamais un petit enfant jouer seul dans sa baignoire ou à proximité de la robinetterie : il pourrait manipuler le robinet d’eau chaude sans pouvoir le refermer, ou s’échapper de la baignoire.

• Utilisez un protège robinet, ainsi qu’un tapis de bain antidérapant dès que bébé tient assis seul.

• Pour une bonne hygiène, pensez à vider et laver les jouets de bain après chaque utilisation. L’eau ne doit pas y rester.

Précautions à prendre quand vous langez bébé.

• La chute de la table à langer est l’accident le plus fréquent au cours de la première année de la vie. Des chutes graves avec des conséquences bien souvent importantes (traumatismes crâniens).

• Ne laissez jamais votre bébé sans surveillance. Il suffit d’un temps très court pour que l’enfant tombe (un téléphone qui sonne, un produit ou des couches à aller chercher dans une autre pièce).

• Avant de langer votre enfant, vérifiez que vous avez à portée de main tout ce dont vous pourrez avoir besoin (serviettes ou peignoir de bain, thermomètre de bain, gant, savon adapté à la peau de bébé, shampooing, brosse à cheveux, lingettes, couche de rechange, etc…).

• En effet, une fois votre enfant installé sur le matelas à langer, il ne faudra plus le quitter des yeux.

• Gardez toujours une main posée sur votre enfant lorsque vous cherchez quelque chose, même un court instant.

• Vérifiez la stabilité de votre matériel (table à langer, plan à langer…).

RELAX ET EVEIL

• Pour une utilisation sans risque, quelques précautions élémentaires sont à prendre en compte.

Pour bien utiliser votre transat.


• Pour une utilisation sans risque, quelques précautions élémentaires sont à prendre en compte :

• Ne posez jamais votre transat en hauteur, par exemple sur une table, sur un plan de travail ou autre…

• Il faut toujours le poser sur le sol afin qu’il soit bien stable.

• Veillez à ce que le transat soit à l’écart de la cuisinière, des prises électriques et des animaux.

• Veillez à toujours bien boucler le harnais sur l’enfant afin qu’il soit solidement maintenu dans son transat.

• Vérifiez que les positions d’inclinaison sont bien bloquées.

Précautions à prendre quand bébé est dans son parc

• Vérifiez la stabilité au sol (surtout si le parc est sur pieds).

• Vérifiez la hauteur (elle doit être supérieur à 55 cm), ainsi que l’écartement des barreaux (il doit être inférieur ou égal à 7 cm).

• Prenez soin d’installer le parc dans un endroit où l’enfant ne peut pas atteindre les objets environnants (gardez à l’esprit qu’il peut se mettre sur la pointe des pieds !).

• Ne laissez pas d’objets ou de jouets trop volumineux à l’intérieur du parc, ils pourraient être utilisés comme marchepieds par bébé !

Consignes de sécurité quand bébé est dans son trotteur

• Le trotteur est un produit ludique qui va contribuer à l’acquisition d’une certaine autonomie pour l’enfant.

• Contrairement aux idées reçues, le trotteur n’a pas pour vocation d’aider bébé à apprendre à marcher : c’est un jeu d’éveil conçu pour stimuler bébé dans sa quête de découverte.

• Nous vous conseillons de mettre votre enfant dans un trotteur à partir du moment où il se tient assis, jusqu’au moment où il marche seul (jusqu’à 10-11 kg maxi).

• Une utilisation abusive consisterait à mettre l’enfant trop tôt dans le trotteur, avant qu’il ne s’asseye tout seul par exemple ou trop longtemps.

• Limitez les périodes d’utilisation à 15 mn, sans dépasser une heure par jour.

• Veillez à fermer l’accès aux escaliers et à dégager tout objet que bébé pourrait attraper ou faire chuter (lampe, casserole, bouilloire…).

• N’utilisez jamais le trotteur à proximité d’une pente ou d’un escalier.

• Méfiez-vous des zones dangereuses (portes de four, inserts) qui sont à la portée de l’enfant depuis le trotteur.

• Ne posez jamais un trotteur sur une table ou en hauteur.

• Faites le choix d’un trotteur doté d’un dispositif de freinage qui bloque le trotteur à l’approche du vide.

• Ne laissez jamais bébé seul explorer la maison.

LIT PLIANT-VOYAGE

Pourquoi utiliser un lit pliant ?

• Chez bébé, le sommeil est essentiel.

• Réparateur, il lui permet également de se construire en revivant ses découvertes et ses progrès de la journée.

• Par conséquent, il est primordial d’offrir un sommeil de qualité à votre enfant, et ce, où que vous soyez !

• Pratique en voyage ou chez des amis, le lit pliant (ou lit parapluie) s’utilise dès la naissance, jusqu’à 3 ans environ (<15 kg).

• Vraiment confortable, il assure à bébé un bon sommeil en toutes circonstances.

• Léger et facile à plier/déplier, vous l’emmènerez partout sans effort.

Consignes de sécurité :

• Avant d’installer votre enfant, testez la stabilité du lit, et vérifiez que le mécanisme de verrouillage en position ouverte est bien enclenché.

• Pour éviter tout risque d’étouffement, les dimensions du matelas doivent être parfaitement adaptées à celles du lit.

• Utilisez uniquement le matelas livré avec votre lit, l’utilisation ou l’ajout d’un matelas supplémentaire serait dangereux pour votre enfant.

• N’attachez rien autour du cou de bébé (chaînette, jouet avec attache ou cordon…), et n’encombrez pas le lit avec des peluches.

• Installez bébé sur le dos (une position de confort et de sécurité)

• N’utilisez pas de lit pliant pour un enfant de plus de 48 mois.

• Ne couchez qu’un seul enfant à la fois.

A noter aussi pour votre informations :

L’E-COMMERCE :

Il existe des produits neufs à des prix raisonnables et pour tous les budgets…

Un e-Commerce traditionnels, a l’avantage d’avoir une adresse connue, un lieu, la possibilité de pouvoir venir,

L’expérience dans le domaine, qui ne peut que mettre la clientèle à l’aise dans leur façon de commander, d’avoir le suivi de celle-ci et surtout le service après-vente.

Les sites e-commerce sont pour la plupart dans des pays étrangers, avec un système judiciaire différent, des règles de commerce ne correspondant pas à notre système, ce qui peut occasionner des problèmes…

Certains sites de ventes e-Commerce, semblent présenter des prix hyper attractifs,

En générale il faut savoir que cela peut être des collections antérieures, des fins de séries,

Les frais de livraisons, les garanties, les services après-ventes ne sont pas assurés de la même façon et parfois en défaveur du client.

Des sites, propose la livraison gratuite mais le prix du produit est supérieur au prix du marché et que vous paieriez en réalité dans le magasin…

D’autres proposent la livraison sous 24 ou 48 heures alors que la marchandise neuve n’est pas encore disponible chez le fabricant de celle-ci…

Ce qui peut montrer la différence existante  entre des maisons ayant pignon sur rue, qui ont les années, le sérieux, et la connaissance de leur métier.

PRODUIT D’OCCASION – 2d MAIN

Votre bébé a été protégé pendant 9 mois.

A la naissance vous redoublerez de vigilance et d’attention envers lui.

Savez vous que vous pouvez lui faire prendre des risques:

– en le couchant dans un lit ancien,

– en le promenant dans une poussette usagée,

– en le transportant dans un siège auto ayant déjà servi ?

Pour des articles d’occasion vous ne connaissez ni nécessairement leur date d’achat, ni surtout les conditions exactes dans lesquelles ils ont pu être utilisés et entretenus.

Certaines pièces indispensables à la sécurité de votre bébé peuvent être abîmées sans que vous vous en rendiez compte.

La propreté apparente n’est pas un gage d’hygiène…

Il existe des produits neufs pour tous les budgets.

Ils sont accompagnés de conseils de vrais professionnels.

Pour toujours plus de sécurité, les normes sont en constante évolution.

Un article ancien n’offrira donc pas le même niveau de sécurité à votre bébé qu’un article de conception récente.

Les marques vous garantissent le respect des normes les plus récentes.

Alors, garantissez la sécurité de votre bébé

Privilégiez quand même les produits neufs.

L’impression est de croire que l’on va payer plus cher en magasin est trompeuse.

Car vos produits sont réel, visible, de la collection actuelle, avec en plus le service et les conseils.

Tout ne sait pas être sur notre site en une fois, nous sommes à votre disposition en notre magasin pour de plus amples informations.

Pour découvrir notre sélection, nous avons réorganisé notre site en incluant dans notre site le module Le shop

Découvrez nos produits astucieux et innovants.

De par notre savoir faire, nous avons fait le choix d’une sélection des meilleurs produits dont la qualité ainsi que l’utilisation est simple, intuitive, à des prix raisonnables et aussi dans le budget que souhaiteriez consacrer.

Conçus en totale adéquation avec le mode de vie des parents, tout en étant les plus innovants de leurs catégories.

Nous vous invitons à le visiter régulièrement, car il y aura des ajoutes quotidiennes.

Des parents sereins et un bébé heureux est notre souhait.

Regarder vivre les parents et les enfants d’aujourd’hui nous permet de répondre au mieux à vos attentes et à vos besoins.

Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook et sur YouTube

Un guide est à votre découverte, que nous mettons à votre disposition pour vous aider dans la vie quotidienne de jeunes ou futurs parents, avec des fiches pour vous.

Dans cette rubrique, nous y placerons quelques conseils, trucs et astuces concernant l’arrivée d’un bébé et la suite…

Etre enceinte, vous ne l’êtes pas par hasard.

Ce sont des moments uniques dans votre vie.

Ce seront quarante semaines pleines d’émotions et de découvertes.

Prenez donc le temps de profiter de vous, de bébé et de la personne qui est à votre coté.

Depuis plus d’un siècle, c’est une histoire de famille.

La Maison E.André a été fondé en 1872,

L’entreprise existe depuis 1872, elle se situait d’après les archives à la Rue Saint-Michel n° 16 à 1000 Bruxelles.

Depuis 1911, c’est toujours à la même et unique adresse qu’ « André Baby Brussels » est venue s’installée:

Avenue Jean Volders, 43
1060 Bruxelles
Belgique
 
+32 (0)2.537.01.65


La Maison E.ANDRE est toujours et encore une entreprise familiale.

Depuis des générations, elle est au service des parents et de leur bébé .

Nous avons fait le choix d’une sélection des meilleurs produits à des prix pour tout les budgets.

C’est l’avantage d’une adresse fixe, avec une personne spécialiste dans le domaine du bébé, et qui est bien identifié.

C’est aussi le gage de sécurité et d’accompagnement pour les futurs parents.

Vous pouvez venir nous rendre visite à tout moment,

On vous y accueillera et nous serons à votre disposition en écoutant vos souhaits pour vous expliquer nos conseils et vous aider.

Vous savez où trouver votre référent bébé !

Nous somme au service des futurs parents depuis plus de 100 ans !

De part son expérience familiale, André Baby Brussels connait parfaitement l’univers du bébé et du jeune enfant,

Vous profiterez de notre expertise en matière de qualité et de sécurité pour les produits qui sont choisis par nos soins.

Être qualitatif et différent des autres est notre devise…

Nous avons une idée précise de notre métier.

Nous vous donnerons les meilleures pistes pour répondre à vos questions pour vous et votre jeune bébé.

Laissez-vous guider par nos conseils, nous sommes à votre disposition pour vous aider…

A vous de nous découvrir…

Nous vous souhaitons de toute façon une grossesse heureuse, sereine, et des moments de joies immenses…

#andrebaby #andre #AndreBabyBrs #andrebrussels #Brussels Andre Baby